Prévoyez-vous de planifier un workshop pour votre entreprise ? Savez-vous par où commencer ? Voici des informations qui peuvent vous aiguiller.

 

Un workshop d’entreprise, qu’est-ce que c’est ?

 

C’est un atelier qui renforce l’esprit team building des employés d’une entité. Cette réunion permet à ces différents participants de discuter d’un sujet en évoquant leurs expertises, leurs expériences, leurs avis. Ce sujet peut être :

  • la résolution d’un problème au niveau de l’entreprise ou de la formation ;
  • les points de développement futur ;
  • les stratégies entrepreneuriales à réajuster.

Il s’agit d’un travail collaboratif qui aboutit à la définition des axes de progression futurs. Ceux qui participent à ce genre d’échanges sont souvent des salariés d’une entreprise guidés par un animateur. Ce dernier doit assurer que tout le monde ait une participation active dans l’élaboration des projets constructeurs de la société. Officeriders est une plateforme sur laquelle vous pourriez réserver un espace pour vos activités professionnelles. Sans débat, un workshop n’est pas réussi. S’il y a divergence d’opinion, c’est une bonne chose ! En prenant compte de ces diverses opinions, une écoute et un partage seront mis en exergue pour trouver une solution ensemble.

 

Les aménagements possibles

 

Avant de définir le montage que vous pouvez faire et la superficie de la salle pour cet atelier collaboratif, il faut savoir le nombre de participants et le type d’atelier. Est-ce une réunion, une journée d’étude ou un symposium ?

 

Le théâtre

Les chaises seront simplement orientées vers la scène sur laquelle le conférencier prendra la parole. Par conséquent, les collaborateurs n’auront pas besoin de prendre de notes vu que la durée du partage sera brève. Le théâtre est adapté pour les réunions rapides de présentation avec un groupe composé d’un grand nombre de personnes, c’est-à-dire plus de 60.

 

La classe

Les fournitures de bureaux seront disposées comme dans une salle de classe. Même si certains jugent cette disposition trop scolaire, elle a l’avantage de retenir l’attention de l’auditoire. Le montage école facilite également la prise de note. Dans ce cas, le confort est optimal si l’atelier dure assez longtemps. Que vous soyez 10 ou 200 personnes, vous pourriez aménager la salle comme cela.

 

Le U

Il est idéal pour les petits groupes, ce qui signifie 30 personnes maximum. La communication, le débat et les échanges entre les collaborateurs sont favorisés. La diffusion d’un PowerPoint est toujours visible dans ce cas de figure. Quand il s’agit d’un cours participatif entre stagiaires et formateurs, il l’est conseillé.

 

Le cabaret

Le cabaret ou montage en îlots est une disposition des chaises et des tables en forme de plusieurs îlots. Une table comporte 4 personnes qui sont tournées vers l’animateur. Pour cet aménagement, les échanges, le travail en groupe, les ateliers et les sous-commissions en open space sont privilégiés.

 

La demi-lune

La différence avec le cabaret est que les personnes sont disposées sur une moitié de la table pour que le projecteur soit accessible à tous. Cette disposition des participants est adaptée pour une journée d’étude avec introduction pour l’ensemble de l’équipe puis le travail en groupe sur chaque table.

 

L’organisation d’un workshop

 

L’organisation d’un atelier collaboratif dépend de la vision claire de son wokrshop, de la définition de l’objectif et la préparation de l’animation. Quand il s’agit de vision claire de l’atelier collaboratif, il faut répondre à ces questions suivantes :

  • à qui s’adresse l’évènement ? ;
  • pourquoi faut-il le faire ? ;
  • quelle thématique sera abordée ? ;
  • quand se déroulera ce workshop ? ;
  • où aura-t-il lieu ?

Entre autres, il est impossible de planifier un atelier collaboratif sans but. Par conséquent, il vous faut déterminer les objectifs que vous voulez atteindre par son intermédiaire. Faites vous aider par des indicateurs de performance ! Ces derniers vous diront si votre but est atteint ou pas. Ces chiffres peuvent être le taux de réponse aux invitations, le nombre de participants à votre workshop, le taux de no-show et le taux de satisfaction. De plus, concernant l’animation d’un workshop, il est de votre devoir de préciser les éléments suivants :

  • la durée du workshop ;
  • l’heure du début de l’atelier ;
  • la manière de présenter ;
  • le support de présentation ou pas ;
  • les autres intervenants ;
  • les stratégies pour impliquer les invités ;
  • les activités qui sont les déclencheurs d’idées.