Créer son entreprise est un challenge qui fait rêver la plupart d’entre nous. Même si l’idée est séduisante, il y a de nombreuses étapes qui nécessitent des connaissances plus ou moins techniques dont nous ne sommes pas tous pourvus. Afin de prévenir les litiges, il est judicieux de faire appel à un professionnel du droit.

Les fondements pour la création d’entreprise

De sa naissance à sa mort, la vie de l’entreprise est en perpétuelle mutation. À l’image d’une maison, l’aspect juridique et légal de votre entreprise représente le socle et les fondations sur lesquels elle repose. Aussi, il est recommandé de ne pas faire des économies sur celle-ci.

Une étape cruciale : deux documents clés

Lors de cette phase nécessaire pour créer une entreprise, nous établirons l’étude de marché et le business plan pour vérifier la faisabilité de notre projet. Elle ne doit pas être négligée car c’est d’elle que dépend l’issue de notre future entreprise. C’est pourquoi, il est préférable de s’adresser à un cabinet d’avocats, de préférence exerçant en droit des sociétés.

Se faire accompagner

Ce professionnel assermenté est un spécialiste du droit. Il peut intervenir sur l’ensemble du processus de création, du projet jusqu’à sa mise en place et au-delà. Enfin, il a un regard distancié et expert sur ce type de situation car il met en place régulièrement différents types de sociétés.

Se faire accompagner présente des avantages certains :

  • une assistance juridique sur les nombreuses questions que vous serez amené à vous poser dans des domaines variés (droit social, droit fiscal, droit du travail etc…)
  • des documents de qualité,
  • un suivi personnalisé,
  • vous gagnez en tranquillité et en temps pour vous consacrer à l’essentiel : le développement de votre affaire.
  • et une protection en cas de litige avec un tiers.

La rédaction des statuts : un acte important

Il existe de nombreuses formes juridiques (autoentrepreneur, entreprise individuelle, unipersonnelle, SAS, EURL, SARL, SA, Etc) et un oubli ou une erreur peut avoir des conséquences graves puisque les statuts seront la base des règles de votre structure en cas de litige avec un tiers. C’est un peu l’acte de naissance et le plan de celle-ci.

Il est donc fortement recommandé de se faire assister par un avocat  pour éviter des erreurs ou des omissions qui engageront, par la suite, votre responsabilité juridique et/ou pénale. Votre conseil vous guidera dans ce choix cornélien dans votre intérêt. Il rédigera les statuts de votre société et s’occupera des différentes déclaration et publications liées à celle-ci. Ensuite, vous pourrez démarrer votre activité.

Au-delà de la création, la gestion de votre entreprise nécessitera d’établir une comptabilité, des déclarations fiscales et sociales, des comptes annuels. De même, si vous prévoyez d’employer des salariés, il vous faudra alors leur établir des documents (les contrats de travail, les bulletins de salaire et d’autres formalités administratives) que votre avocat pourra rédiger.

Le professionnel du droit est un expert dans son domaine et il dispose d’une équipe spécialisée sur les différents domaines (comptabilité, droit sociale, service juridique etc.).