A l’heure actuelle, et d’autant plus avec la crise sanitaire, le bien-être au travail doit devenir une préoccupation majeure au sein des entreprises. Depuis celle-ci, beaucoup de salariés prennent du recul sur leur profession et ont des attentes différentes. Il est du devoir de l’entreprise (directeur, manager ou ressources humaines) de les accompagner afin de leur garantir une certaine quiétude dans ce climat tendu.

La pyramide de Maslow au service de l’épanouissement de vos collaborateurs

En 1940, Abraham Maslow a créé la pyramide des besoins. Celle-ci a pour objectif de décrire comment peut prendre naissance la motivation selon les individus. Elle est composée de cinq étapes (du bas vers le haut) : les besoins physiologiques, les besoins de sécurité (découvrez les atouts d’un hygromètre au travail), le sentiment d’appartenance, le besoin d’estime et celui d’accomplissement. Cette pyramide possède une hiérarchie : l’étape la plus haute étant la plus aboutie. L’individu doit donc gravir toutes les étapes pour arriver à cette dernière.

L’intérêt de la pyramide de Maslow ici est de comprendre ce qui peut permettre à vos collaborateurs de s’épanouir au travail. En traitant chacun de ces critères, il y a fort à parier que vous aurez un impact, petit ou grand selon les personnes, sur leur bien-être. La satisfaction de ces besoins va permettre à l’employé de considérer la plus-value à demeurer dans votre entreprise mais aussi à s’y investir.

Les open-spaces et les outils collaboratifs la clef du bien-être au travail

Vous connaissez la solitude au travail ? Malheureusement beaucoup d’individus l’expérimentent dans leur profession. Celle-ci ne se traduit pas forcément par le fait de ne pas avoir d’affinités avec ses collègues. Ce sentiment peut également prendre naissance par le simple fait d’avoir un bureau en retrait des autres. Comme vu précédemment, on va donc travailler ici sur le sentiment d’appartenance du salarié. Si vous en avez les moyens, il serait bon de penser à créer ce que l’on appelle des « open-spaces ». Il s’agit d’espaces de travail dans lesquels les collaborateurs ne sont pas séparés par des cloisons ce qui favorise les interactions.

Tout le monde ne peut pas se permettre de créer des open-spaces car tout aménagement a un coût. Toutefois, il existe aussi d’autres manières de conduire un esprit d’appartenance. A cette image, il existe de nombreux outils collaboratifs permettant aux salariés d’avoir une vision sur le travail de ses pairs et l’activité de l’entreprise en général. C’est une bonne alternative, facile à mettre en place et à moindre coût, qui permettra à tout un chacun de se sentir intégré.

La cohésion et la dynamique de groupe : sources d’épanouissement

Si vous souhaitez encore davantage stimuler les sécrétions d’endorphines de vos employés, vous pouvez vous tourner vers la création d’une cohésion d’équipe. Celle-ci peut notamment passer par la création ou l’amélioration du comité d’entreprise. Rien de tel pour apprécier son travail, tisser des liens avec ses collègues et augmenter la motivation au travail. Dans cette continuité, vous pouvez opter pour une billetterie CSE afin de proposer des offres qui sauront plaire à tous vos employés de par leur diversité.

Le télétravail

La crise sanitaire a contraint beaucoup de personnes mais aussi de structures à changer leur mode de fonctionnement pour en adopter un qui, au départ, ne faisait pas l’unanimité : le télétravail. Pourtant, aujourd’hui, nombreux sont ceux à le revendiquer et désireux de le mettre en place durablement pour leur activité. Le télétravail peut signifier beaucoup de choses : autonomie, confiance de ses supérieurs, sentiment d’estime et sens des responsabilités.

Par ailleurs, beaucoup de personnes considèrent être plus efficaces en télétravail. S’ajoute à cela une véritable source de bien-être qui découle directement du fait de ne plus se sentir épié mais au contraire en confiance. N’hésitez donc pas à instaurer le télétravail pour vos collaborateurs qui en font la requête, à raison de quelques jours par semaine quand cela est possible.