Écrire. C’est maintenant une forme d’art que n’importe qui avec un clavier peut théoriquement faire. L’écriture est gratuite, non ? Il suffit de s’asseoir, d’allumer le correcteur orthographique et de taper.

Écrire peut être facile, c’est sûr. Cependant, écrire n’est pas la même chose qu’un marketing de contenu efficace. Le marketing de contenu consiste à rédiger des articles utiles, optimisés par des mots-clés, de manière à ce qu’ils ne se lisent pas comme si un élève de primaire avait copié et collé des mots-clés sans discernement dans un article Wikipédia plagié.

 

1. Commencez par un titre clair

Un bon blogging est un blogging clair et le moyen le plus sûr de couper dans le gras est de commencer par un titre fort. Considérez-le comme l’énoncé de votre thèse, votre principe directeur tout au long de l’article de blog. Bien que certains auteurs de titres se montrent poétiques, les titres de blog les plus efficaces attirent immédiatement le clic.

 

2. N’ayez pas peur de la longueur 

Alors que les blogueurs craignaient autrefois les billets de plus de 800 mots, les algorithmes en constante évolution et le confort croissant de lecture en ligne ont conduit de nombreux blogueurs à adopter un engagement ferme envers le texte long. C’est une bonne chose pour plusieurs raisons : 

  • cela vous donne plus de place pour emballer ces mots-clés ;
  • cela invite les lecteurs à rester plus longtemps sur votre page ; 
  • cela vous donne une chance d’explorer réellement le sujet sur lequel vous écrivez.

Certains disent même que Google classe désormais les blogs plus longs plus haut que les blogs de forme courte, les jugeant en fonction de leur qualité plutôt que de simplement savoir si les gens zappent après cinq secondes. 

 

3. Choisissez judicieusement vos mots-clés

Les experts en marketing de contenu insistent beaucoup sur les mots-clés, mais c’est uniquement parce que la différence qu’une bonne recherche de mots-clés fait est stupéfiante. Faites en sorte que vos blogs soient ciblés et particuliers, en abordant un thème sur lequel vous pensez pouvoir écrire avec autorité, mais aussi un thème sur lequel peu de vos concurrents ont blogué. L’étape suivante consiste à écrire naturellement et authentiquement. Vous remarquerez que je ne répète pas sans cesse « comment écrire un bon blog » dans cet article, car les lecteurs lambda supposeraient que je suis une machine russe programmée pour écrire du contenu de spam.