L’industrie cosmétique est un secteur en plein essor. Lait pour le corps, crème, maquillage… voilà autant de produits cosmétiques qui s’arrachent. Vous comptez prochainement produire et commercialiser vos propres produits cosmétiques ? Notez d’abord ce dont vous aurez besoin pour constituer votre usine de fabrication.

La robinetterie industrielle, différentes vannes pour fabriquer les produits

Dans la grande majorité des activités industrielles, la robinetterie est un matériel essentiel à la production. Elle n’est pas en reste en matière de cosmétique. Durant tout le processus de fabrication jusqu’au conditionnement des produits, différentes robinetteries et vannes seront utiles. Que ce soit pour les installations de séparation, de stérilisation ou encore de nettoyage, ces équipements sont indispensables. Leur modèle dépendra du type de liquide et de la réaction attendue.

Pour assurer la qualité de la production, optez pour un matériel respectant les normes requises. Des spécialistes en robinetterie industrielle tels que GMI Robinetterie vous aideront à vous équiper en la matière. Vanne papillon, vanne de régulation, robinet à soupape, robinet flotteur… vous y trouverez une multitude d’équipements de robinetterie.

Industrie cosmétique robinetterie

Les outils de tri et de pesage des doses

En matière de cosmétique, la précision est primordiale. Comme dans l’industrie pharmaceutique, les produits cosmétiques doivent suivre des procédés et des mesures précises. Des normes et ratios doivent être respectés pour éviter de créer des mélanges dangereux ou pouvant nuire aux consommateurs. L’utilisation d’une balance est donc indispensable dans la fabrication de produits cosmétiques. Vous aurez besoin de vous doter d’une balance homologuée qui permet d’effectuer un pesage en pourcentage. Des ratios sont en effet utilisés pour calculer la quantité d’ingrédients entrant dans la fabrication d’un produit en particulier. Ils doivent être scrupuleusement respectés pour avoir la bonne texture et les bons effets.

Vous aurez également besoin de machine pour trier les produits, les compter et les classifier. Une trieuse est notamment capable de détecter les produits non conformes, et ce, de manière automatique. Une trieuse pondérale permettra de contrôler en même temps le poids des produits. Avoir ces outils fluidifiera la chaîne de production et assurera la qualité des produits.

Les machines pour conditionner et étiqueter les cosmétiques

Une fois les produits élaborés et ayant rempli les tests, il est temps de les conditionner. Il faudra les mettre dans leurs contenants respectifs : flacons, pots, tubes… Dans le secteur industriel, les cosmétiques y compris, des machines sont dédiées à ce type de travail. Elles sont d’ailleurs indispensables pour une rapidité dans l’exécution du travail. Les machines de conditionnement, comme leur nom l’indique, assurent le conditionnement des produits dans le respect des règles hygiéniques et sanitaires.

Pour un usage commercial, les étiquettes sont indispensables pour distinguer le produit et informer les consommateurs sur les composants des produits. Pour remplir cette tâche d’étiquetage, le recours aux machines spécifiques est conseillé. Celles-ci comprennent un système automatique qui déroule, décolle et positionne les étiquettes sur le contenant. Selon les modèles, les machines à étiqueter peuvent transporter les produits étiquetés vers d’autres machines pour la suite de la production.