Freelance : comment gérer votre salaire ?

Sommaires

Pour un indépendant comme pour un travailleur en entreprise, le salaire est une variable essentielle. Chez les travailleurs en freelance en particulier, le revenu n’est pas fixe. Il varie selon les missions et prestations assurées chaque mois. Pour cette catégorie de professionnels, une gestion rigoureuse des revenus s’impose afin de rentabiliser son activité, se payer un salaire et éviter des difficultés de trésorerie. Travailleur en freelance, découvrez-en quelques points, des conseils pour la gestion de votre salaire.

Comment pouvez-vous vous verser un salaire en freelance ?

À la différence des salariés, la rémunération d’un indépendant n’est pas assurée par un employeur ni garantie chaque mois. C’est donc au travailleur lui-même de se payer son salaire. Bien souvent, on n’en est pas conscient, les travailleurs en freelance ne font pas la différence entre leur salaire et les revenus que rapportent leurs activités. Si vous évoluez à votre propre compte, il n’est pas toujours facile de déterminer le montant de votre salaire. En général, il s’agit de prélever pour vous-même, un pourcentage du chiffre d’affaires de votre activité, après avoir pris en compte les impôts, vos charges sociales, votre épargne, vos frais professionnels, les assurances, etc.

Une fois que vous avez défini un montant, vous devez créer un compte séparé de votre compte professionnel. Il vous suffira ensuite de faire un virement du salaire sur votre compte personnel. Nous vous recommandons de vous acquitter des autres charges avant de vous payer votre salaire, en particulier si vous êtes en début d’activités.

Le portage salarial : les avantages du freelancing et de l’entreprise

Si vous envisagez de vous lancer en portage salarial, des experts comme AD’Missions sont là pour vous aider à faire les meilleurs choix pour votre carrière. À mi-chemin entre le travail salarié et le travail en tant qu’indépendant, le portage salarial est adopté par de nombreux indépendants. Il permet de bénéficier des avantages des deux types de statuts. Si vous êtes jeune travailleur indépendant, le portage salarial constitue une solution pour s’assurer une certaine sécurité financière et minimiser les risques liés au statut d’entrepreneur. Il fait intervenir le travailleur indépendant, les clients pour qui il choisit de travailler en tant qu’indépendant ainsi qu’une entreprise de portage qui signe un contrat avec lesdits clients et se charge de verser un salaire au travailleur.

Ainsi, en tant que salarié porté, vous êtes traité comme un salarié par l’entreprise de portage, avec tous les avantages que cela comporte (les assurances, les congés payés, etc.). Parallèlement, vous conservez votre liberté de travailleur freelance concernant les choix de vos clients, de vos missions, vos horaires de travail, ainsi que les tarifs de vos prestations.

calcul salaire

Le taux journalier moyen, un indice clé

Le taux journalier moyen (TJM) n’est rien d’autre que le tarif (hors taxe) que vous aurez fixé à vos clients pour vos prestations journalières. En général, votre salaire net peut être calculé en fonction de ce taux. Il existe plusieurs manières de fixer votre TJM. Vous pouvez vous baser sur la rémunération que vous aimeriez recevoir ou encore, votre ancien salaire si vous avez déjà été salarié autrefois.

Nous vous conseillons par ailleurs, de vous inspirer des tarifs appliqués par d’autres indépendants, qui travaillent dans le même domaine d’activités. Pensez aussi à considérer votre expérience dans le métier ainsi que les coûts de fonctionnement liés à votre activité. De même, la détermination de votre salaire dépend du statut juridique sous lequel vous exercez ainsi que les charges et obligations auxquelles il vous soumet.

Comment optimiser votre salaire de freelance ?

Que vous soyez travailleur indépendant novice ou expérimenté, améliorer votre chiffre d’affaires vous permet d’agir positivement sur le montant de votre salaire. Plusieurs techniques permettent d’y arriver. Avant tout, pensez à choisir un statut juridique qui vous avantage réellement et sur le long terme.

D’autre part, en fonction des missions que vous aurez à effectuer, la méthode de facturation pourrait être différente. Si vous avez l’habitude de facturer par jour, n’hésitez pas à choisir un autre mode de facturation en cas de nécessité. Vous pouvez également jouer sur vos compétences pour satisfaire aux exigences du marché actuel ou vous étendre sur un autre marché. Pensez donc à vous former pour vous spécialiser dans des domaines recherchés (ou rares) pour diversifier votre offre. Cela vous permet de vous démarquer, de rester actif sur différents fronts, et en fonction des besoins du marché. N’hésitez pas à adapter vos tarifs à cette évolution.

Si vous travaillez en tant que salarié porté, vous pouvez négocier avec vos clients, le paiement de vos frais de fonctionnement. Cela représentera un plus dans vos revenus. Vous pouvez également discuter avec votre société de portage, sur les éventualités telles que les solutions de défiscalisation. Si vous en êtes à vos débuts, l’intervention d’un expert peut vous être utile.

Derniers articles

Nous suivre

[et_social_follow icon_style="flip" icon_shape="rounded" icons_location="left" col_number="1" counts="true" counts_num="5" outer_color="dark" network_names="true"]