DATI : qu’est-ce que le dispositif homme mort ?

Sommaire

Les travailleurs sont de plus en plus amenés à exécuter des tâches complexes seuls, parfois dans des zones risquées. Il est important pour ce type de travail, de penser à un mécanisme d’alerte ou un signal à envoyer en cas de danger. Le dispositif DATI (dispositif d’alarme du travailleur isolé) est un accessoire sécuritaire encore connu sous le nom de dispositif homme mort. Il s’est rapidement révélé comme un équipement de sécurité incontournable pour les travailleurs isolés en particulier. Quels sont les avantages d’utiliser ce dispositif ? Quand faut-il s’en servir dans la PTI ? Quelles sont les erreurs fréquentes lors de l’utilisation de ce dispositif ?

Qu’est-ce que le dispositif homme mort en PTI ?

Le dispositif DATI a révolutionné la sécurité des personnes au travail. En tant qu’équipement de la PTI (protection du travailleur isolé), il accroît de manière significative la confiance des individus au travail. Pour mieux appréhender cet appareil, on vous présente son mode de fonctionnement et ses principaux objectifs et ses types.

Le mode de fonctionnement du dispositif homme fort en PTI

Le dispositif homme fort est un outil d’alerte qui peut prendre la forme d’un bracelet, d’un pendentif, d’un badge ou d’un boîtier à porter au niveau de la ceinture. Il peut même être intégré à un smartphone à condition de se procurer l’application PTI DATI. Ces accessoires sont distribués par de nombreuses entreprises qui proposent à leur clientèle des offres sur mesure, conçues pour leurs besoins spécifiques.

Comme l’indique la société PV Sécurité, l’appareil PTI DATI va détecter l’absence de mouvements et l’immobilité prolongée du travailleur. À la suite de cette détection, une alerte est automatiquement déclenchée dans le but de signaler ces complications. Le temps d’immobilité nécessaire pour que le dispositif juge la situation critique est de 30 secondes.

À la fin de ces 30 secondes, le travailleur a un temps supplémentaire de 10 secondes pour annuler l’envoi du signal. Dans le cas où cela n’est pas fait, l’alerte de détresse est donnée à l’assistance du travailleur. Ce dernier a aussi la possibilité de déclencher lui-même le signal, à n’importe quel moment. Cet appel peut se faire de manière directionnelle ou avec géolocalisation pour faciliter le repérage du travailleur en question.

dispositif homme mort PTI

Les objectifs de l’utilisation du dispositif homme mort en PTI

L’emploi du dispositif homme mort en PTI se fait essentiellement pour 4 raisons.

Pour détecter une situation anormale ou un accident

Le dispositif est conçu de manière à ce qu’un changement de position trop rapide du travailleur laisse penser à une chute. Cette même conclusion est tirée en cas d’immobilité prolongée. Un simple bouton permet également de signaler manuellement un incident. C’est donc un outil de communication entre le travailleur sur le site et son assistance hors site.

Pour alerter les secours en cas de danger

L’envoi d’une alerte, qu’elle soit faite de manière volontaire ou automatiquement, va établir le contact avec une personne désignée à l’avance ou un service d’assistance. Il revient à la personne ou au service d’assistance contacté d’alerter ou non le service d’intervention spécialisé. Ainsi, le temps nécessaire pour signaler est presque aussi rapide que si le travailleur était assisté sur son lieu de travail.

Pour localiser le travailleur en détresse

Une fois que l’appel de détresse est émis, une puce GPS ou GPRS incluse dans le dispositif homme mort permet alors de réduire le périmètre de recherche de l’individu affecté. L’appareil a un signal permettant aux secours de repérer l’accidenté plus facilement. La géolocalisation ou l’appel directionnel font que le travailleur accidenté est retrouvé dans de brefs délais et peut alors recevoir de meilleurs soins.

Pour sauver des vies au travail

C’est l’objectif prioritaire de cet accessoire de sécurité. Les 3 objectifs précédemment présentés ne servent qu’à atteindre ce dernier. En éliminant certaines contraintes sécuritaires de l’univers du travailleur isolé, ce dispositif permet de sauver les vies de nombreux travailleurs accidentés. C’est là son sens premier et il le remplit de façon remarquable.

Les types de dispositifs homme mort

Pour des besoins de commodité et d’adaptation au site de travail, le dispositif homme mort utilisé dans le domaine de la protection du travailleur se présente sous différents types.

Le boîtier porté

C’est le modèle le plus répandu sur le marché. C’est un boîtier porté à la ceinture ou au bras selon les préférences. Il est muni d’un détecteur de perte de verticalité, d’immobilité et de chute. Ce type de boîtier est équipé d’un système de décrochage mains libres à travers lequel l’assistance peut communiquer avec la victime si son état le lui permet.

Il y a de ce fait la possibilité de mieux évaluer la situation avant de prendre la décision d’envoyer ou non les secours. Ce modèle est en principe équipé d’une puce GPS pour la localisation.

dispositif DATI sécurité travailleurs

Le porte-badge

Ce type de dispositif homme mort est très apprécié pour son caractère léger et peu encombrant. C’est un modèle très pratique qui attire davantage les amoureux d’accessoires innovants. Il est équipé de la technologie GPS et GMS tout comme le boîtier. Il bénéficie également d’un capteur de mouvements et d’un haut-parleur très bien dissimulé.

Les autres formes

Si le boîtier et les portes-badges constituent les modèles les plus répandus du dispositif homme mort, il faut noter qu’il n’existe aucune forme standard de ces outils. Ils peuvent être associés à une montre, un talkie-walkie équipé PTI ou tout autre type de dispositif miniaturisé. Les entreprises de production de ses produits ont les compétences nécessaires pour satisfaire vos attentes.

Ces divers appareils fonctionnent suivant le même principe et sont souvent équipés des mêmes technologies. Pour des personnes utilisant déjà des outils de communication au travail comme une radio, il s’agit simplement d’intégrer le dispositif homme mort dans l’outil de communication.

Les avantages de l’utilisation d’un dispositif homme mort

Le principal avantage d’un dispositif homme mort est son caractère mains libres. Étant donné que la plupart des travailleurs isolés ont leurs mains occupées à la tâche, un outil qui ne nécessite pas l’utilisation de vos mains est nettement plus intéressant. Ainsi, le travailleur n’a pas besoin de saisir manuellement un boîtier pour que l’alerte soit donnée en cas de problème.

De plus, ce dispositif de sécurité au travail a un avantage en matière de coûts. Selon la réglementation en vigueur sur l’assistance et la protection des personnes sur leurs lieux de travail, les travailleurs ont l’obligation de bénéficier d’une assistance rapide en cas d’accident.

Grâce à ce dispositif simple, efficace et moins coûteux, les entreprises peuvent assister et suivre l’ensemble de leurs ouvriers isolés à partir d’un centre unique. Ainsi, plutôt que d’affecter au moins 1 assistant à tout travailleur isolé dans des conditions risquées et dépenser plus, il suffit d’équiper ce type d’employé du dispositif homme mort moins coûteux.

Un autre avantage indéniable de cet outil est sa discrétion. Le dispositif homme mort DATI peut être installé dans quasiment tous les accessoires utilisables au quotidien de manière spécifique au propriétaire.

Quand faut-il utiliser le dispositif homme mort en PTI ?

Si les avantages du dispositif homme sont indéniables, il faut rappeler que leur utilité se limite à quelques types de travailleurs isolés. On peut ainsi avoir les travailleurs en milieu extrême, les travailleurs des zones avec risques de chute ou de chocs et les postes à responsabilité chez le travailleur isolé.

Les travailleurs exerçant dans des conditions jugées extrêmes font face à de nombreux risques. Il s’agit des métiers incluant l’exercice en haute altitude, à températures basses ou élevées, sur une ligne de haute tension, dans un local frigorifique, etc. Dans ce type de milieu, la perte de connaissance peut vite s’avérer fatale pour le travailleur. Il est donc important de réagir en temps réel face aux incidents qui surviennent.

travailleur isolé dispositif alerte

De nombreux secteurs d’activité sont réputés pour leur prévalence aux accidents physiques des travailleurs. À ce titre, on peut citer les réparateurs en entrepôts, les manutentionnaires dans les grands magasins, les ouvriers d’un chantier, etc. Les travailleurs de ces secteurs ont de fortes chances de se retrouver immobilisés. Dans ces situations, le dispositif homme mort conçu sur la base de l’intelligence artificielle prend simplement le relai pour contacter le centre de contrôle.

En définitive, il existe 2 conditions dans l’exercice de votre travail permettant de rendre le dispositif homme mort indispensable à votre égard. Il y a le travail de manière isolée et l’existence de risques d’accident physique, d’immobilité dans l’exercice ou d’agression.

Les erreurs courantes commises lors de l’utilisation d’un dispositif homme mort

Dans la pratique, les travailleurs commettent certaines erreurs lors de l’utilisation du dispositif homme mort. En premier lieu, il faut rappeler que ce dispositif ne doit être activé que pendant la durée d’activité hors de portée de vue et de voix des collègues.

Il faut donc automatiquement le désactiver durant les pauses déjeuner ou à la fin de l’exercice. Le risque est d’envoyer une fausse alerte à l’assistance et de perdre du temps à s’expliquer ensuite.

De même, il n’est pas utile de sortir du périmètre de service avec cet outil notamment pour des visites ou toute autre raison. Un signal inutile pourrait également être transmis en cas d’immobilité. Il faut de manière générale éviter de maintenir ce dispositif allumé durant toute immobilisation prolongée volontaire.