Comment me situer dans les niveaux de salaire ?

Sommaires

 

Études de l’Apec, enquêtes de la presse magazine et des cabinets de recrutements mais aussi conjoncture et santé du secteur : autant de sources à prendre en compte pour déterminer son niveau de salaire.

 

Faites parler votre entourage pro

 

Commencez par faire un rapide benchmarking auprès de collègues qui occupent des postes similaires au vôtre. Attention, il ne s’agit pas d’être insistant : si les mentalités françaises évoluent, on n’expose pas encore sa fiche de paye sur la place publique à l’anglo-saxonne. Cette petite enquête de voisinage vous donnera un point de départ pour mesurer la politique salariale de votre entreprise. Si vous avez des amis qui travaillent dans le même secteur, interrogez-les également. Cela vous donnera un éclairage sur les pratiques des autres entreprises.

 

Prolongez vos recherches sur Internet

 

Vous y trouverez 3 sortes d’outils qui donnent une idée des salaires pratiqués dans votre fonction et votre secteur. Présents sur apec.fr : un calculateur de rémunération, basés sur les salaires des cadres en poste ; les salaires à l’embauche recensés fonction par fonction et, enfin, les études basées sur l’analyse des rémunérations proposées dans les offres d’emploi. Ces 2 derniers modes de calcul sont dans les rubriques salaires, et métiers Et n’oubliez pas les enquêtes sur le salaire des cadres publiés dans la presse, et que l’on peut consulter sur les sites Web des magazines.

 

Affinez en fonction de votre situation

 

Ne négligez pas 2 éléments, qui influent sur la rémunération : vos années d’expérience et la taille de votre entreprise. Mais aussi, les grilles de salaires pratiquées dans les grands groupes restent toujours plus avantageuses que celles des PME, et la discrimination entre hommes et femmes sur ce terrain persiste…

 

Pour finir, ne faites pas l’impasse sur les autres avantages que vous procure votre poste : d’autres paramètres sont tout aussi importants que la rémunération pour évaluer sa vie professionnelle. La proximité géographique, l’intérêt du poste ou le respect de la vie familiale sont des plus qui, tout bien réfléchi, peuvent contribuer à relativiser l’élément rémunération.

 

Vous observez un écart entre les salaires pratiqués sur le marché et votre rémunération ?

 

Pour gagner plus, 2 solutions possibles : négocier une augmentation ou changer de poste ou d’entreprise. Mais si votre job actuel vous apporte satisfaction, attention à ne pas agir sur un coup de tête. On a toujours l’impression d’être sous-payé. Mais cette histoire de marché, il faut savoir s’en affranchir pour ne pas se tromper de priorité, explique Pierre Blanc-Sahnoun, coach d’entreprise. Mesurez bien les avantages connexes que vous apporte votre poste.

Derniers articles

Nous suivre

[et_social_follow icon_style="flip" icon_shape="rounded" icons_location="left" col_number="1" counts="true" counts_num="5" outer_color="dark" network_names="true"]