Comment cumuler chômage et portage salarial ?

Sommaires

Le portage salarial est une solution intéressante qui vous permet, en tant qu’indépendant, de bénéficier de tous les avantages du statut de salarié. De même, vous avez la possibilité d’accéder au versement d’allocations de retour à l’emploi (ARE), ce qui signifie qu’il est tout à fait possible de cumuler le chômage et le portage salarial à condition de respecter quelques règles. 

 

Peut-on cumuler chômage et portage salarial ? 

 

Depuis quelques années, la loi autorise le consultant en portage salarial à bénéficier du versement de ses allocations chômage tout en percevant son salaire dans le cadre de son activité. Il comble alors la perte temporaire de ses revenus. Dans le cas où il s’agit d’un demandeur d’emploi souhaitant lancer son activité, cette solution lui permet de profiter des avantages du portage salarial, tout en restant inscrit à Pôle Emploi. Si vous voulez en savoir plus sur le portage salarial et chomage avec Seven Portage, visitez cette page. 

 

Quelles sont les conditions du cumul ? 

Si vous voulez bénéficier du versement ARE au chômage, il est nécessaire de respecter les conditions suivantes :

  • avoir cumulé 88 jours ou 610 heures de travail au cours des 28 derniers mois ;
  • le montant total du cumul du salaire et des allocations chômage ne doit pas dépasser le montant de l’ancien salaire ;
  • être inscrit en tant que demandeur d’emploi ;
  • être résident sur le territoire et couvert par un régime d’assurance. 

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est conseillé au consultant de travailler avec une société de portage salarial reconnue. Si le consultant décide de créer ou de reprendre une entreprise, celui-ci peut prétendre à l’allocation chômage si son projet est validé par la commission paritaire interprofessionnelle régionale. 

 

Quelle est la durée de l’allocation chômage ? 

La durée de l’allocation chômage dépend de la durée de votre dernier emploi. Notez que plus vous avez travaillé longtemps, plus la durée de votre indemnisation est longue. En principe, cette durée est de 6 mois au minimum. Toutefois, il faut tenir compte de votre âge pour déterminer la durée de l’allocation au chômage. Par exemple, si vous avez plus de 53 ans à la date de la fin du contrat, la durée de l’allocation est de 30 mois. Pour plus d’informations, demandez des conseils à une société de portage salarial, elle vous guidera dans vos démarches.