Votre contenu web n’existe pas seulement pour prouver que vous le faites.

Quand il est bien fait, votre contenu numérique peut servir de spécialiste du marketing qui ne dort jamais, et de vendeur qui ne cesse de vendre. Lorsque vous avez conçu votre contenu pour faire descendre vos prospects cibles dans un entonnoir, les prospects arriveront régulièrement et s’accumuleront au fil du temps.

 

C’est ainsi que cela fonctionne dans un monde parfait. Dans la réalité, les propriétaires d’entreprises et les spécialistes du marketing de contenu sont occupés. Vous pouvez vous sentir chanceux d’obtenir un article de blog publié chaque semaine, sans parler de l’afflux de nouveaux clients par le biais des soumissions de formulaires sur le site. Il est difficile de savoir exactement où concentrer ses efforts : du contenu long format ? Des blogs courts et d’actualité ? Des outils fantaisistes comme les calculatrices et les générateurs de devis ?

Voici plusieurs mesures que vous pouvez prendre dès maintenant, dans n’importe quel ordre, pour obtenir plus de prospects à partir de votre contenu Web.

 

Tester vos formulaires.

 

Cela peut sembler évident, mais si un problème technique empêche les entrées de formulaires d’affluer dans votre boîte de réception, c’est le moment de le régler. Vérifiez que vos formulaires sont synchronisés avec votre CRM, ou dirigés vers la bonne adresse e-mail, avant de faire quoi que ce soit d’autre.

 

Vérifiez chaque page pour un CTA.  

 

Vous ne savez jamais quelle page de votre site sera celle qui transformera un lead chaud en un lead chaud, donc chaque page devrait avoir un appel à l’action clair. Il peut s’agir d’une déclaration à la fin d’un article de blog, d’un bouton en haut d’une page, d’une fenêtre contextuelle, d’une barre latérale, d’une boîte d’appel, ou d’une combinaison de ces éléments.

 

Utiliser un outil de chat pour combler les lacunes de votre contenu.

 

Les outils de chat et les chatbots font fureur, car les données ne cessent de montrer que les utilisateurs apprécient la possibilité de communiquer directement avec les entreprises par le biais du chat. Si vous disposez d’un personnel de vente capable de répondre aux demandes de chat en direct, essayez-le et voyez si cela empêche les prospects de passer entre les mailles du filet. Si vous êtes une petite entreprise, un chatbot peut servir un objectif similaire – répondre aux questions fréquemment posées sur les prix, les heures d’ouverture ou le fonctionnement de votre produit ou service.

 

Tester un popup.

 

Un popup parfaitement opportun peut faire des merveilles lorsqu’il s’agit de recueillir des données sur les prospects, mais le mot clé est « parfaitement opportun ». Un lead chaud pourrait ne pas bien réagir à un intrusif « Abonnez-vous maintenant ! » alors qu’il essaie de lire votre article de blog – mais un lead chaud sur votre page de tarification pourrait cliquer sur une popup qui dit « Obtenez un devis personnalisé maintenant. »

 

Utiliser un CRM fiable.

 

Les leads ne valent pas grand-chose s’ils sont assis dans une feuille de calcul quelque part, ou dispersés dans des fils d’e-mails ou des canaux Slack de votre organisation. Conservez vos leads dans un emplacement central et synchronisez-le avec vos formulaires web pour éviter que les leads ne passent entre les mailles du filet.

 

Vérifiez la qualité de votre contenu.

 

Si vous avez employé tous ces conseils et que vous avez toujours du mal à capturer des leads à partir de votre contenu, il est peut-être temps de procéder à une révision du contenu. Regardez les données de recherche pour obtenir une image globale de la façon dont les gens voient votre contenu. Des impressions élevées et un faible CTR indiquent que vous êtes classé pour les mots-clés souhaités, mais que votre contenu n’est tout simplement pas utile ou suffisamment attrayant pour que les gens cliquent.

Si c’est le cas, demandez un deuxième avis sur vos posts et la copie de votre site à un collègue ou un client de confiance. Si vous préférez une approche plus scientifique, étudiez les premiers résultats pour le terme de recherche souhaité. Il se peut que votre contenu soit trop court pour être vraiment utile, qu’il manque de graphiques précieux ou qu’il présente un problème technique majeur, comme l’impossibilité d’être consulté sur mobile.