Le marketing d’engagement

 

Dans la première partie de notre entretien avec Gail Goodman, PDG de Constant Contact, nous avons appris ce qu’est le marketing d’engagement et comment il peut être utilisé pour alimenter la croissance des petites entreprises.

Dans cette deuxième partie de l’entretien, nous voyons un processus en trois étapes émerger des conseils de Goodman aux propriétaires de petites entreprises. Les propriétaires de petites entreprises seront heureux d’apprendre que le marketing d’engagement ne nécessite pas un gros budget ou une grande partie de votre temps. En fait, la beauté de cette technique de marketing est qu’elle peut être accomplie à petits pas.

Parce que le marketing d’engagement est propulsé en avant par les références de bouche à oreille en ligne, la majorité du travail est fait pour vous lorsque les clients heureux parlent de vous à leurs amis de diverses manières. C’est le cas lorsqu’ils :

  • aiment votre contenu ;
  • retweetent vos liens ;
  • partagent vos articles ;
  • font suivre vos e-mails et vos newsletters.

Chaque client n’a pas besoin de faire toutes les actions pour avoir un impact sur votre entreprise, donc chaque petit like compte.

L’objet du marketing d’engagement est de donner à un client quelque chose de remarquable à partager avec ses amis. Ils viendront pour vous presque à chaque fois.

Nous avons demandé à Goodman de partager quelques-uns de ses conseils avec les propriétaires de petites entreprises qui sont intéressés par l’utilisation du marketing d’engagement, mais qui ne savent peut-être pas par où commencer.

 

Démarrez petit

 

C’est bien de commencer par une tactique de marketing, comme une lettre d’information électronique ou une page Facebook et de la développer. Il vaut mieux avoir 100 fans sur une seule plateforme de médias sociaux que 25 fans sur quatre plateformes différentes. Commencez donc petit et faites participer les quelques fans que vous avez, même si vous n’en avez que 15. Ce n’est pas grave ! Toutes les entreprises doivent commencer quelque part.

 

Célébrez les  » petits  » engagements

 

Que vous ayez cent abonnés à votre newsletter ou cinquante followers sur Twitter, si seulement un ou deux vous répondent, vous mentionnent, retweetent votre contenu, peu importe, célébrez ! Si vous recevez un petit coup de pouce ici ou là, cela signifie que vous êtes sur la bonne voie. Continuez à vous engager, et au fil du temps, votre liste se développera, votre base de followers se développera et votre engagement aussi.

 

Trouvez un moyen de rester en contact avec les clients

 

Utiliser les outils dont vous disposez comme :

  • l’email ;
  • Facebook ;
  • Twitter ;
  • Linkedin ;

car lorsque vous ne restez pas en contact, les gens vous oublient. Loin des yeux, loin du cœur. Un client oubliera votre entreprise littéralement quelques minutes après une interaction. C’est à vous de demander si vous pouvez rester en contact. Surtout n’ayez pas peur de demander ! Si quelqu’un vient de vivre une expérience fantastique dans votre magasin, il y a de fortes chances qu’il soit très heureux de se connecter avec vous.

Vous pouvez demander aux gens de s’inscrire à votre newsletter ou d’aimer votre page Facebook directement dans le magasin ou leur demander de se connecter avec vous sur LinkedIn pendant cet événement de réseautage. Établissez des connexions pendant que vous êtes frais dans leurs pensées. Le marketing d’engagement a-t-il fonctionné pour vous ? Quelles  » petites  » choses avez-vous essayé pour inciter les clients à commencer à parler de votre entreprise ?