La comptabilité automobile : tout ce qu’il faut savoir

En dehors du fait que les garages automobiles doivent souscrire aux démarches comptables de toutes les autres entreprises, ils sont par ailleurs soumis à des spécificités liées à leur activité. En effet, un garagiste peut exercer différentes activités :

  • la concession ;
  • la vente de voitures d’occasion ;
  • la réparation, l’entretien et le dépannage ;
  • la carrosserie ;
  • la distribution de pièces automobiles ;
  • le contrôle technique ;
  • accessoirement, la distribution de carburant.

La compta auto revêt un caractère bien spécifique. La comptabilité est cependant dépendante de la nature et de la taille du garage. Pour le cas d’un garage de moins de 10 salariés, il s’agit d’une activité, le plus souvent, liée à la mécanique. Cette activité revêt un caractère artisanal. Dans ce cas, la comptabilité est de type simplifiée et orientée autour de la trésorerie.

Garage de type société commerciale

Pour un garage comptant plus de 10 salariés nous rentrons dans le cadre de la gestion comptable d’une société commerciale avec obligation d’inscription au RC et mise en place d’une comptabilité appropriée. Ensuite, c’est la nature même de l’activité exercée qui déterminera certaines spécificités.
Par exemple, un concessionnaire doit prendre en compte les primes versées par les constructeurs.
Un concessionnaire doit également tenir compte des frais et charges liées à la mise en service des véhicules neufs avant la vente.
Le garagiste vendeur de véhicules d’occasion doit tenir un livre particulier : le livre de police. De même, pour un vendeur de véhicules d’occasion, le calcul de la TVA se fait non pas sur le prix global de vente, mais sur la marge.
On peut imaginer que la comptabilité d’un garage spécialisé en contrôle technique, implique de connaître le CA par salarié afin de gérer au mieux les heures d’atelier. Ce point est également vrai pour le garage spécialisé en entretien (pneus, vidanges et autres…)
Il faut également tenir compte de la complexité de suivre la gestion du stock des nombreuses pièces détachées automobiles.

Optimisation de sa gestion comptable pour un garage

Afin de pouvoir gérer au mieux sa comptabilité de garage, il existe des indicateurs à privilégier comme la marge brute par produit, le Chiffre d’affaires réalisé par salarié, le suivi constant de la situation de trésorerie prévisionnelle, le CA par client (panier moyen).

Par le suivi de ces indicateurs, le dirigeant du garage peut suivre l’évolution de son CA et en tirer des enseignements, pour améliorer certains points pouvant être déficients.

L’utilisation d’un logiciel comptabilité d’un garage est une nécessité pour permettre au professionnel de se consacrer entièrement au secteur commercial de son garage. Une dernière recommandation importante, il est plus que souhaitable de confier la gestion de la comptabilité de son garage à un expert-comptable spécialisé dans le secteur automobile.

Celui-ci vous fera gagner un temps précieux que vous pourrez consacrer à l’exploitation de votre entreprise, de plus, il vous déchargera de certains problèmes sophistiqués, comme les problèmes de TVA du garage automobile.
Enfin, il pourra vous éclairer grâce à son expérience, par ses conseils judicieux en matière automobile. Ceux-ci vous permettront de faire les bons choix dans l’exercice de votre métier.