Arise IIP ou Arise Integrated Industrial Platforms est un opérateur d’écosystèmes à dimension internationale, implanté dans divers pays africains. Dans le cadre de son activité, la société assure le développement de nombreuses zones industrielles dans les zones cibles. Des plateformes industrielles sont implantées pour promouvoir et attirer de nouveaux investisseurs commerciaux et multisectoriels sur le plan local. Voici un article détaillé pour en savoir davantage sur Arise, l’acteur de l’industrie durable.

Arise, le principal acteur de l’industrie durable en Afrique

 

Arise Integrated Industrial Platforms est un développeur panafricain, qui met en place des parcs industriels à échelon mondial. L’entreprise s’engage dans le cadre d’une transformation économique du continent africain. Leur principal objectif est de déterminer les opportunités industrielles et commerciales dans tous les pays d’Afrique pour ensuite concevoir et financer des infrastructures. L’entreprise joue le rôle de catalyseur offrant un soutien aux pays dans le besoin de leur transition vers une économie plus industrielle. La croissance verte est une ambition sur le long terme. Le potentiel industriel du continent africain peut être valorisé tout en réduisant l’impact carbone. Consultez le site https://www.ariseiip.com/fr/accueil/ pour en savoir plus sur l’industrie durable de la société Arise.

 

Un développement fulgurant de l’industrie durable dans plusieurs pays africains depuis quelques années

 

Depuis plusieurs années, l’activité d’Arise s’est fortement développé en Afrique. Plus d’une douzaine de zones industrielles sont désormais implantées, boostant l’industrialisation des pays concernés. Les pays cibles de l’entreprise dans le cadre de l’industrie durable sont :

  • le Gabon ;
  • le Bénin ;
  • le Togo :
  • la Côte d’Ivoire ;
  • le Tchad.

La mise en place des parcs industriels est extrêmement efficace au niveau des zones d’implantation. Au Gabon, la gestion de la zone économique spéciale ainsi que les activités de transformation de bois, ont pu créer plus de 16 000 emplois. 

Le développement du secteur a attiré plus de 12 000 investisseurs sur le marché. Une nouvelle qui a placé le pays au second rang des plus grands producteurs de placage sur le plan mondial. 

 

Les avantages de la politique d’industrie durable de Arise

 

L’implantation des parcs industriels Arise procurent d’énormes avantages pour les zones africaines concernées :

 

Un meilleur développement économique

Les pôles industriels mis en place contribuent à la croissance de l’économie locale, ainsi qu’à celle du pays. Les sociétés adoptent une nouvelle stratégie d’équité pour l’avenir, pour entrainer une égalité de revenus sur tout le territoire africain.

 

Un objectif de conquête du marché mondial

Grâce aux implantations industrielles locales, le plein potentiel du domaine industriel africain est libéré. L’objectif est de transformer l’Afrique et de la propulser au premier rang des fournisseurs mondiaux de matières premières.

 

Une industrie verte

La politique d’implantation d’Arise se base sur une croissance verte. Chaque plan d’investissement repose sur les principes ESG et des objectifs pour réduire l’émission carbone. 

 

Actus sur Arise IIP

 

Il y a peu, le développeur économique Arise a annoncé sa collaboration avec le Ministère de la Coopération Internationale et la Promotion des partenariats publics-privés au sein de la république du Congo. La signature d’un protocole d’entente pour développer deux zones industrielles a été annoncée : une zone à Pointe-Noire et une autre à Ouésso. C’est un accord qui assure la contribution au développement du secteur. Quelques détails en plus sur cette signature :

 

L’investissement important de 150 millions d’euros

D’après l’accord signé entre les parties, l’investissement déboursé par Arise est à hauteur de 150 millions d’euros. Cette somme sera utilisée dans le cadre du développement des parcs industriels de Pointe-Noire et du port minéralier. C’est un projet de collaboration entre l’entreprise et l’Etat congolais, avec des pourcentages d’appartenance de 70 % et de 30 %.

 

Des objectifs ambitieux

L’investissement sur les zones industrielles susmentionnées a pour principal objectif d’assurer la promotion des parcs et booster les investissements du secteur. Ce sont surtout les industries de transformation du bois et des produits agroalimentaires qui sont visés. La zone concernée ainsi que le port minéralier seront implantés sur une superficie de plus de 2 700 hectares, avec pour principale activité la transformation du bois.

 

Le délai opérationnel des projets

Une étude de faisabilité est en cours pour définir le délai de mise en place des deux projets sur le marché. Les parcs ancrés dans l’industrie durable devraient être en mesure de booster le marché de l’emploi dans les régions, pour créer plus de 5 000 postes jusqu’en 2025.