Les PMSMP ou périodes de mise en situation en milieu professionnel vous offrent l’opportunité de faire plus ample connaissance avec le secteur professionnel. En plus de vous faire découvrir le métier qui vous passionne, elles vous permettent aussi de confirmer votre projet professionnel et d’acquérir de nouvelles expériences et compétences. Découvrez dans cet article les informations clés de ce concept pour mieux l’adopter.

PMSMP Pôle Emploi : de quoi s’agit-il réellement ?

C’est une mise en situation. Cette technique permet principalement de placer un individu ou un groupe de personnes dans un contexte qui vise à simuler une situation réelle et précise. Son objectif est souvent d’ordre pédagogique ou évaluatif.

Dans le cas où elle se présente comme étant un outil pédagogique, cette mise en situation consiste à placer un apprenant dans une situation où il doit résoudre un problème. Il est ainsi amené à découvrir comment se débrouiller, de manière professionnelle tout en puisant ses connaissances et en mettant en oeuvre différentes approches. En plus de cela, la PMSMP peut également être utilisée en tant qu’introduction d’une leçon, d’un apprentissage. Son objectif est alors de soutenir la motivation de l’apprenant. Elle peut aussi être un exercice pratique suite à un enseignement afin que la notion à acquérir soit plus concrète.

Sur le plan évaluatif, la période de mise en situation en milieu professionnel permet de procéder à l’évaluation des connaissances et des compétences d’une personne. Cette technique permet en effet de voir, de manière concrète comme elle peut gérer différents types de situations et de problèmes.

Qui peut bénéficier de cela ?

La PMSMP Pôle Emploi est ouverte à tous ceux qui font l’objet d’un accompagnement socio-professionnel customisé, quel que soit son âge, son statut et le motif de l’accompagnement.

Les périodes de mise en situation en milieu professionnel s’inscrivent dans une démarche préventive et proactive. Le premier cas concerne un salarié en réorientation professionnelle ou à la recherche d’un emploi. Le second concerne plutôt un bénéficiaire privé d’emploi qui est inscrit ou non chez Pôle Emploi.

Voici donc les profils concernés :

  • les demandeurs d’emploi ;
  • les jeunes qui sont en demande d’insertion et suivis par des missions locales ;
  • les demandeurs d’emploi qui sont reconnus comme étant travailleurs handicapés ;
  • les bénéficiaires du RSA ;
  • les actifs engagés dans une démarche de réorientation ou d’insertion ;
  • les salariés qui sont accompagnés par les structures de l’Insertion par l’Activité Economique ;
  • les travailleurs handicapés qui sont accueillis en Établissement et Service d’Aide par le Travail ou qui travaillent au sein des entreprises adaptées ;
  • les salariés qui sont en parcours emploi compétences ;
  • les employés menacés d’inaptitude en cas de démarche de maintien dans la reconversion ou l’emploi ;
  • ceux qui se retrouvent dans une démarche active de recherche d’emploi et qui sont inscrits à Pôle Emploi à ce titre, pour anticiper les différentes difficultés économiques.

C’est une solution “win-win”

Les entreprises et les bénéficiaires de PMSMP Pôle Emploi sont tous des gagnants dans ce concept.

Du côté des entreprises

Pour les entreprises, une période d’immersion professionnelle leur permet de faire découvrir leurs secteurs d’activité et leurs métiers. C’est une solution adaptée aux professions qui sont encore méconnues ou en tension.

Etant donné que les bénéficiaires de l’immersion ne sont pas encore considérés comme des salariés, cette période n’a donc aucun impact sur les finances de l’entreprise ni sur la masse salariale.

En outre, ce concept permet aux entreprises d’accueillir une personne durant une période déterminée pour la mettre en situation de travail. Cette durée leur permettra ensuite de voir s’il est bénéfique de la recruter ou non dans l’avenir.

Du côté des bénéficiaires de la PMSMP

Elle leur permet principalement de :

  • découvrir le métier ;
  • confirmer un projet à titre professionnel ;
  • augmenter les expériences et les compétences.

En plus de cela, un bénéficiaire d’une période d’immersion en milieu professionnel peut profiter d’un suivi de la part d’un tuteur. Celui-ci sera alors chargé de l’accueillir, de l’aider, de l’informer, de le guider et de l’évaluer. En tant que mentor, il s’assure aussi que toutes les dispositions soient mises en œuvre pour assurer la sécurité et le bien-être du bénéficiaire au travail.